Choisir sa voie professionnelle

Trouver sa voie

J’ ai l’impression que lorsque je suis sortie du lycée, mon avenir professionnel était comme un gros tas de glaise auquel il fallait donner une forme. On m’avait d’ailleurs laisser entendre que cette forme, je devais la choisir et que je la garderai pour toute ma vie.

Alors, la grosse question, c’était comment choisir son orientation professionnelle, sur quelle base ?

  • une voie qui me plait ?
  • une voie qui m’apporte de la sécurité parce que le secteur est porteur ?
  • une voie qui apporte une vie matérielle confortable ?
  • une voie qui trouve un compromis …

Comment savoir si ce qui me plaisait à 18 ans me plairait toute ma vie?
Comment savoir ce qui pourrait me plaire toute ma vie alors que plein de domaines m’étaient encore totalement inconnus ?
Je savais vaguement ce que je ne voulais pas, je savais vaguement ce que j’aimais bien…
Je pressentais qu’à 18 ans, choisir un chemin pour la sécurité, c’était comme se mettre sous cloche et que tôt ou tard j’étoufferai.
Suivre la voix du coeur, celle on l’on puise son énergie et sa motivation, est ce compatible avec un objectif de rémunération qui assure un niveau de vie confortable ?

Ce que j’ai constaté au fil du temps, c’est que ce bloc de glaise est malléable, que l’on sculpte son parcours  tout au long de sa vie.

On peut corriger, rectifier, rajouter ou retirer , ce bloc résiste aux transformations.

Il se répare, il s’embellit, souvent il s’accidente en quête d’ un nouvel équilibre.
Il s’affine, il prend du détail, il y a des facettes qui accrochent la lumière et d’autres qui restent encore dans l’ombre , il prend du relief, il s’affirme…
Voilà ce qu’est devenu mon parcours professionnel et personnel, une somme d’expériences variées, riches, qui me font grandir chaque jour.

J’aurai été surement plus tranquille, plus audacieuse, plus confiante si j’avais compris plus tôt que les choix ne sont pas définitifs, que chaque choix ouvre de nouvelles portes , qui offrent de nouvelles opportunités, de nouveaux challenges.

J’ai toujours été très proche des enfants, passer du temps avec eux est toujours un délice partagé… Mais je ne voulais pas en faire un métier; être institutrice.
J’ai souvent adopté la posture de la médiatrice qui cherche à comprendre, à raccommoder, à défendre, à soutenir, à apaiser, à conseiller, mais je ne savais pas comment en faire un métier. Créer avec ses mains, la couleur au coeur des expérimentations, avec de belles matières, voilà ce que j’ai choisi d’adopter pour commencer.
Je cloisonnais. Je ne voyais pas comment relier mes centres d’intérêts, l’artistique, la pédagogie et les enfants.

Chasser le naturel, il revient au galop !
Finalement 25 ans plus tard, c’ était déjà assez clair quand j y réfléchis. Tout était là, mais je ne savais pas que ces préférences pouvaient être valorisées et transformées en compétences professionnelles.

Je crois qu’à force de sculpter mon bloc de glaize, mes dispositions naturelles se mettent en musique et s’harmonisent de plus en plus clairement aujourd’hui, et je m’en réjouis. J’ai renoué de manière détournée avec les enfants, en accompagnant les parents dans leur parentalité. Je met à profit toute ma créativité en l’accordant avec la pédagogie, j’utilise l’artistique pour créer des moments de partages riches en émotions. Je m’adresse aux adultes comme aux enfants, pour les aider à exprimer leur besoin, à se relier entre eux, à communiquer avec respect afin de contribuer à la création d’un quotidien joyeux qui nourrit le coeur.

Chers parents, et chers enfants, j’ai envie de de vous dire, relax.

Rien n’est gravé dans le marbre, choisir son orientation, c’est prendre des décisions à court terme, engageantes certes, mais la vie réserve bien des surprises. gardons en tête que nous pouvons changer toujours changer d’aiguillage en court de route, selon les rencontres, les opportunités, les accidents et prises de conscience…

Pour cette nouvelle année qui démarre, je vous souhaite de cultiver la confiance en vous et en ceux que vous souhaitez voir déployer leurs ailes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.